Order Xenical Online Australia Buy Lithium Ion Batteries Online Can You Buy Ventolin Over The Counter In France Buy Ventolin Inhaler Spain Arimidex 1 Mg Effetti Collaterali

Close Up: David Hewlett

février 9, 2009 par Rémi, classé dans Dossier
Pas de commentaires

David Hewlett, l’acteur derrière l’irritant voire même très irritant Dr. Rodney McKay profite de sa première période de « vacances » depuis que le tournage de la saison 5 de Stargate Atlantis a commencé. Selon Hewlett, McKay est très présent cette année, et il est ravi de nous en dire plus.

David Hewlett

David Hewlett

« Ça a été fantastique » dit-il avec un enthousiasme évident. « J’ai eu ma première pause, il y a un épisode ‘Whispers’, où j’ai juste deux scènes mignonnes avec le charmant et talentueux Paul McGillion, donc j’ai en ce moment quelques jours de repos. Mais ca a été fantastique. L’épisode dont je suis le plus excité en ce moment s’appelle « The Shrine », dont on vient de finir le tournage. C’est le retour triomphant de Brad Wright écrivant des scripts pour Atlantis, et c’est juste génial. C’est un épisode très consistant pour McKay, mais le le truc bien à propos de Brad c’est qu’il peut écrire des épisodes qui sont en quelques sorte centrés sur McKay, mais il est excellent avec les autres personnages aussi. C’est donc un sensemble génial dans lequel j’ai la chance de devoir jouer vraiment », rit-il. « J’aime courir en tirant sur des trucs et avoir des répliques techniques, mais c’est sympa de pouvoir dire « Wow, je vais en fait devoir jouer… » Je ne peux pas juste m’amuser, je dois aussi travailler sérieusement! »

Bien que « The Shrine » (dans lequel Mcay doit gérer la perte de ses capacités mentales qui font de lui un génie) est un des point fort particulier à ce jour, ils ont déjà prévu d’autre aventures pour garder Hewlett occupé. “J’ai l’impression que la production à quelque chose à prouver,” dit-il en riant. “Ils les sortent des terrains battus cette année, il se passe des trucs non-stop.”

Bien sur, la saison commence avec la résolution du cliffhanger qui a vu l’équipe piégée dans un entrepôt qui s’effondre, et s’en sortir de là ne sera pas du gâteau, surtout pour McKay.

« C’était un de ceux où, quand nous somme entrés pour la premières fois dedans je me disais « Comment vont-ils s’en sortir ? » Ils étaient en train d’essayer de construire cette tour détruite dans un studio. Puis nous sommes rentrés dedans et avons commencé à regarder, et c’était incroyable. Il y avait des petites flammes qui scintillaient à l’avant et des colonnes géantes qui étaient étendues là – c’était assez ingénieux. C’était plutôt marrant, » ajoute Hewlett, « C’était moi et Kavan (Smith) coincés dans une petite poche d’air, essayant de s’en sortir. » La pensée d’avoir McKay coincé dans un espace confiné avec n’importe qui est une terrifiante proposition, le laisser seul avec un soldat de carrière comme le Major Lorne encore plus… « Lorne est juste l’opposé de Mcay. Lorne ne se plaint pas et fait son travail, le type de soldat robuste, contrairement à McKay qui pourrait manger n’importe quoi. C’est un dynamisme plutôt amusant, donc espérons qu’ils poursuivent cette idée un peu plus »

La saison cinq de Stargate Atlantis voit un lot de changementd et d’additions dans le cast, deux d’entre eux feront une différence notable pour McKay – Richard Woolsey et Jennifer Keller. Un fait intéressant cependant, Hewlett nous fait remarquer qu’en ce qui concerne au moins Woolsey, McKay pourrait en fait rencontrer un esprit semblable au sien.

“C’est bizarre,” songe l’acteur, “ parce que McKay ne connait pas vraiment Woolsey. Il a travaillé avec lui et a certainement été irrité par lui, et dans la réalité alternée il a eu quelques moments tendus avec lui. Mais dans cette réalité c’est étrange. Vous savez, c’est un bureaucrate. Et McKay comprend les bureaucrates parce que avant Atlantis, il en était un peu un. Il est la version académique d’un bureaucrate, il veut tout faire en respectant les règles, en respectant les choses qu’il a lu. Alors il y a ce mélange bizarre de complet et total dégoût parce que c’est un remplacant, mais en même temps il ne va pas se disputer avec quelqu’un qui prend le chemin le plus sur. » Hewlett rit: « McKay n’est généralement pas celui qui se jette dans la bagarre ! Donc je pense qu’il y a une sorte d’accord jaloux. Celà met McKay dans une étrange position, parce qu’il se voit quelque part dans Sheppard et Woolsey. Quelque part parmis ces deux la, il y a un McKay, parce que McKay doit vraiment jouer les héros à l’occasion, mais la plupart du temps il est probablement encore plus Woolsey que Woolsey.”

En ce qui concerne le Dr. Jennifer Keler, c’est une toute autre histoire. Se pourrait t-il que dans la saison cinq on verra McKay bataillant de nouveau à travers une autre relation sans espoir avec un membre du sexe opposé ?

« C’est sur qu’ils vont suivre cette piste » ricane Hewlett, concernant la légére connexion établie entre les deux personnages dans la saison quatre. « C’est très drôle. McKay est incapable d’avoir une relation normale. Ça se voit dans ‘The Shrine’, et il il y a un autre épisode que nous allons tourner appelé ‘Tracker’, qui va être très amusant puisqu’il aura des trucs avec Ronon et McKay, à cause de ce qui est devenu en fait un triangle amoureux. C’est Ronon et McKay dans les bois durant tout l’épisode, donc ça pourrait être drôle. Il y a évidemment une amitié envieuse entre ces deux là, on le voit très bien dans différents épisodes passés, comme quand j’ai guéris ses blessures quand j’en avais le pouvoir. Ronon semble très doué pour voir et juger les personnes telles qu’elles sont vraiment – à moins qu’il ne soit trahi par ses amis. Je pense qu’il sait que McKay n’est pas une mauvaise personne au fond, il a juste du mal a le monter. Et mauvais avec tout ce qui comprend une dextérité physique.

Il est clair que, après cinq ans sur Stargate Atlantis, Hewlett n’a pas envie de changer, du moins pas encore. Avec beaucoup à explorer dans la vie de McKay, et beaucoup de choses se passant de son côté (Le premier enfant de Hewlett est né en Octobre), il semblerait que l’acteur est heureux de continuer d’explorer la galaxie de Pégase pour les années à venir.

« La chose un peu effrayante c’est que j’ai comme l’impression d’avoir appris beaucoup de McKay. Les gens rient toujours quand je dit ça mais je suis plutôt timide et réservé. Je ne suis pas très doué avec les gens, je ne suis pas bon en premières impressions, je ne suis pas bon en société. Et McKay m’a donné ça, genre « Bien, de toute façon ils me détestent tous », rit-il. « Ca m’a donné la liberté de sortir un peu de ma peau, et ça me donne une certaine confiance. Et aussi, pour être honnête, en tant qu’acteur, ça donne confiance de savoir qu’on a un travail régulier. Une des choses les plus dure quand vous êtes un acteur n’est pas comment vous vous sentez quand vous travaillez ou pas, parce que la plupart du temps on ne travaille pas quand on est acteur. Mais quand vous avez un boulot comme ça, et plus précisément avec un personnage qui est si plaisant à jouer, c’est difficile de ne pas s’amuser.

Tags: , , ,

Laissez votre avis

Vous devez être connecté pour poster un commentaire.